Le cloud hybride, quels freins au sein des organisations ?

Cloud HybrideUne étude Gartner estime que près de la moitié des entreprises auront déployé une solution de cloud hybride (association des clouds privés et publics) à l’horizon 2017.
Si les avantages d’un tel système sont importants, quelques freins subsistent cependant quant à son adoption. Essayons d’y voir clair.

Quelles données gérer en externe ?

Le cloud hybride est en théorie un système efficace. Le cloud public évolutif et peu onéreux accueille les données non sensibles quand le cloud privé conserve les données stratégiques de l’entreprise. Catégoriser les données, applications et logiciels exige toutefois un travail d’audit conséquent de la part de la DSI.

Une intégration compliquée

La combinaison des clouds privés et publics en un même environnement utilisable est loin d’être évidente. Cela suppose un gros travail de gestion et peut dans certains cas entraîner une perte de cohérence des données et des différences entre les systèmes (en termes de sécurité et de traitement notamment). Sa mise en œuvre suppose donc une expertise avancée. C’est un défi que peuvent relever des équipes motivées appuyées par une volonté forte au niveau de la direction.

Quid de la compatibilité

Les différents systèmes de cloud doivent être compatibles pour assurer leur efficacité, et ce même s’ils reposent sur des bases technologiques hétérogènes. L’écosystème et les différentes certifications font partie des clés permettant de faire face à ce défi.

Le fonctionnement automatisé du cloud hybride pose t’il problème ?

Gérer au mieux une solution cloud suppose un processus opérationnel rapide et personnalisé. Le travail d’équipe nécessaire est à l’opposé de ce qui se pratique actuellement au sein des services informatiques. Ces départements ont tendance à systématiquement rechercher des expertises et explications techniques alors que l’environnement informatique actuel nécessite prioritairement des réponses non techniques. Les services informatiques ne sont pas condamnés à disparaître à court terme mais ces derniers devront évoluer et adopter des approches différentes pour travailler de manière plus efficace. Des changements pourront par exemple être opérés dans l’organisation en séparant la branche cloud des services informatiques traditionnels lors des premières phases des projets.

 

Le cloud hybride, une tendance forte ! Inter-cloud, une stratégie propre à Cisco, leader mondial du cloud.


Regards croisés de DSI : Cloud public, encore… par ZDNet-France

Pour aller plus loin sur les services dans le cloud

Découvrez toutes nos solutions de cloud computing, et les avantages des services IaaS et SaaS, en quoi ils libèrent les responsables informatiques de la gestion de l’existant et permettent de mieux maîtriser et alléger les coûts liés aux infrastructures télécoms.

Intéressé pas des solutions Infrastructures et serveurs hébergés (IaaS)  « à la demande » et « à l’usage » ? Faîtes-vous une idée du coût d’un abonnement mensuel à notre service IaaS. Vous pouvez simuler en 2 clics le coût de nos solutions Infrastructures et Serveurs hébergés (IaaS).

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos problématiques cloud.
N’hésitez pas à les interroger, à prendre contact ou les appeler au 01 34 48 75 30 !